blog

Comment se passe une séance en énergétique chinoise ?

Pour votre première séance en énergétique chinoise, prévoyez un timing minimum de 1h30. Elle est en effet plus longue que celles qui suivront éventuellement, puisque nous allons faire connaissance et passer en revue non seulement vos différents symptômes, mais aussi vos antécédents, habitudes de vie et d’alimentation, vos émotions… Vos réponses me permettront de mieux vous connaître (en toute neutralité) et de m’orienter vers les déséquilibres énergétiques en lien avec votre motif de venue.

Suite à cet entretien, je prendrai vos pouls et observerai votre langue (tous deux des outils d’aide pour confirmer les déséquilibres énergétiques en question).

Ensuite, lorsque vous serez allongé sur la table de soins, l’observation et la palpation de différents méridiens et de l’abdomen permettront d’affiner ce « bilan énergétique », selon la pensée chinoise.

Viendra ensuite le temps du soin où je me servirai des différents outils de la médecine chinoise, pour retrouver une harmonie énergétique et rétablir la circulation dans les méridiens / organes concernés.

La séance se terminera par des conseils pratiques (hygiène de vie, alimentation…) pour vous aider à mettre en place de nouvelles habitudes au quotidien : c’est un travail d’équipe dans lequel vous êtes acteur !

Selon la situation, nous fixerons un autre rendez-vous. Le plus souvent, il est nécessaire d’effectuer plusieurs séances avant de ressentir un changement durable.

 

La consultation d’un praticien en médecine traditionnelle chinoise ne saurait remplacer le suivi médical habituel ou en cours, ni se substituer aux traitements en cours. Seul votre médecin peut décider de l’arrêt ou de la modification d’un traitement médical.

Publié par christine dans blog

La pharmacopée, outil de la médecine traditionnelle chinoise

La pharmacopée (ou phytothérapie) chinoise est l’un des piliers de la médecine traditionnelle chinoise. Les produits qui la composent sont classés selon des critères très précis :

  • leur nature (froid, tiède, chaud, frais)
  • leur saveur (acide, amère, douce, neutre, piquante, salée)
  • leur tendance directionnelle (produits ascendants, descendants, flottants, intériorisants). Par exemple, les produits descendants vont s’opposer à des symptômes ascendants comme des reflux, les vomissements, le hoquet, la toux…
  • leur tropisme : leur action rattachée à des méridiens donnés, ou à des organes en particulier.

Les plantes sont choisies en fonction des symptômes, et selon le terrain de la personne. La pharmacopée permet donc d’apporter des solutions personnalisées, en combinant plusieurs produits qui formeront ce qu’on appelle une « formule ».

La décoction est la forme la plus courante de préparation des formules de pharmacopée. Réduite en poudre concentrée, elle se consomme mélangée à de l’eau tiède, selon la quantité et les conseils de votre praticien(ne) en médecine chinoise (surtout pas d’automédication !)

 

pharmacopée médecine chinoise

Publié par christine dans blog

Les ventouses, outil de la médecine traditionnelle chinoise

ventouse médecine chinoise

 

 

La thérapie par les ventouses, ou cupping (therapy), est une pratique très ancienne, employée depuis toujours par différentes civilisations (décrite dès 1550 av JC chez les Egyptiens). Avant l’arrivée du verre, les cornes d’animaux et le bambou ont servi de ventouses.  Il n’y a pas si longtemps, nos grands-mères s’en servaient aussi pour soigner les bronchites et diverses affections pulmonaires.

 

 

En médecine traditionnelle chinoise, les bienfaits des ventouses sont multiples :

  • Circulation du Qi, du sang, des liquides organiques
  • Effet antalgique (lombalgies, contractures, troubles musculosquelettiques, articulations douloureuses, rhumatismes…)
  • Action tonifiante sur les muscles  (la ventouse va les réchauffer, nourrir, décongestionner )
  • Elimination des toxines, désobstructions
  • Soulagement des pathologies respiratoires
  • Soulagement des douleurs abdominales (digestives, colopathies, dysménorrhées)
  • Tonification de l’organisme en éliminant les blocages et en favorisant la production de sang neuf
  • Renforcement du système immunitaire
  • Utilisation en esthétique (raffermissement, peau d’orange..)
  • Aide en dermatologie (cicatrisation, adhérences ..)
  • Régularisation du système nerveux

Il existe différentes catégories de traitements par ventouses :

  • ventouses « immobiles » : par vide d’air, la ventouse effectue une pression sur la peau (comme une succion), faisant un appel de sang vers la superficie (provoquant parfois rougeurs ou hématomes). Le vide d’air peut s’effectuer grâce une flamme (avec des ventouses en verre), ou bien à froid grâce à une pompe (ventouses en plastique). La ventouse reste en place pendant plusieurs minutes.
  • ventouses « mobiles » (notamment les « ventouses à poire », voir photo ci-dessous). Utilisées  dans ce cas sous forme de massage (on laisse glisser la ventouse), l’action permet une mobilisation tissulaire, notamment des fascias. Très utiles en amincissement, contre la cellulite, grâce à un effet drainant, elles engendrent aussi une meilleure circulation  sanguine.
  • ventouses « éclair » : on les pose et on les enlève aussitôt, plusieurs fois de suite.

Contre-indications : femmes enceintes, varices, plaies ouvertes, suites d’une opération chirurgicale, traitement par anticoagulant…

Effets indésirables possibles : auréoles rouges qui s’estompent au bout de quelques jours, hématomes possibles.

 

Prenez rendez-vous pour essayer !

 

 

 

Publié par christine dans blog

Pourquoi faire une séance en énergétique traditionnelle chinoise ?

La médecine traditionnelle chinoise se base toujours sur la remise en équilibre de l’énergie (le Qi) , ainsi que du yin et du yang. Elle vise ainsi à maintenir une bonne santé et prévenir les maladies, en rétablissant les flux d’énergie.

Pourquoi faire un bilan énergétique  ?

  • retrouver de la vitalité, faire face à de la fatigue (physique ou morale),
  • diminuer l’angoisse, l’anxiété, la dépression,
  • retrouver un meilleur sommeil,
  • faire face à des douleurs : céphalées, migraines, douleurs rhumatismales, tendinites, douleurs menstruelles, problèmes digestifs ou de transit..
  • diminuer des troubles saisonniers (pathologies des voies aériennes : toux, rhumes, bronchites, allergies…)
  • améliorer l’état de sa peau (eczéma, psoriasis, acné, …)
  • réduire ses dépendances (tabac…)
  • réduire les bouffées de chaleur,
  • perdre du poids,
  • etc…

Il s’agit d’une pratique de soins non conventionnelle, ce soin de bien-être ne se substitue pas à un traitement médical et ne dispense en aucun cas d’une consultation avec votre médecin.

Aucun diagnostic médical n’est posé.  D’ailleurs, toute suspicion d’un état grave incitera votre praticien à vous orienter vers un médecin.

 

 

Publié par christine dans blog

Le pouls en médecine chinoise

Pourquoi vais-je prendre vos pouls ?

Dans le cadre d’un bilan énergétique, la prise de pouls est un outil indispensable pour tous les praticiens en médecine chinoise.

Le pouls est évalué au niveau de trois secteurs, sur chaque poignet, sur l’artère radiale. Le praticien pose trois doigts au niveau de ces trois positions de pouls. Il va plusieurs fois presser et soulever ses doigts pour apprécier la force du pouls, son niveau de profondeur, ses caractéristiques.

Pour simplifier, on pourrait dire que  chacun de ces secteurs reflète l’énergie d’un organe particulier.

Le pouls va  donner une idée de l’état général du Qi et du sang, permettre d’identifier les organes en vide ou plénitude, de repérer les tableaux de déséquilibre. Il donne des détails supplémentaires par rapport à l’examen de la langue, et à l’interrogatoire.

Publié par christine dans blog

La moxibustion, outil de la médecine traditionnelle chinoise

acupuncture nimes

La moxibustion est une technique de la médecine traditionnelle chinoise, consistant à chauffer certains points énergétiques du corps avec un « moxa », pour les stimuler. Le  moxa ressemble à un  bâtonnet, il est constitué de feuilles d’armoise que l’on fait se consumer lentement.

Cette technique ancestrale a pour effet de renforcer la vitalité, chasser le froid et réchauffer les méridiens, déshumidifier le corps, favoriser la circulation sanguine et assurer la libre circulation du Qi.

De manière générale, le traitement par moxa est efficace dans la prévention et le maintien de la santé.

Publié par christine dans blog

Les saisons en médecine chinoise

En médecine traditionnelle chinoise, il y a 5 saisons (oui, vous avez bien lu !),  basées sur la théorie des 5 mouvements.

Pourquoi une cinquième saison ? Celle-ci est appelée l‘intersaison, et elle dure 18 jours entre chacune des quatre autres saisons.

Cette intersaison est rattachée à l’élément Terre (organe Rate/Estomac) en médecine chinoise, qui représente le Centre, notre énergie nourricière. Ces 18 jours d’intersaison correspondent en un changement d’état, et se divisent en deux temps : 9 jours pour « désamorcer » et digérer la saison précédente / puis 9 jours pour commencer à intégrer la saison suivante.

Le propre de la médecine chinoise étant la prévention, il est conseillé de réaliser un bilan énergétique avec un praticien à chaque intersaison. Il s’agit en effet d’un moment particulièrement privilégié pour renforcer l’organisme (notamment la Rate !) et pallier à ses déséquilibres énergétiques éventuels, avant d’aborder la saison suivante.

Voici le calendrier de ces 5 saisons pour 2022.

LES SAISONS EN 2022

saisons 2022 medecine chinoise

 

 

 

 

 

Publié par christine dans blog

Bonne Année du Tigre d’Eau !

A la différence du calendrier occidental, le calendrier chinois est lunaire, basé sur les phases de la Lune.
Nous entrons mardi 1er Février 2022 dans l’énergie du Tigre.
L’astrologie chinoise est basée sur douze signes animaux. Un animal a été attribué à chaque année en tant qu’influence de celle-ci.
D’autre part, chaque année a un élément (Métal, Eau, Bois, Feu, Terre), gouvernant deux années lunaires consécutives. Nous quittons actuellement le Métal, et entrons pour deux ans dans l’élément Eau.
Courageux, les tigres sont toujours prêts à être des héros, résister, combattre une injustice ! 😉
Leur détermination à réussir leur permet toujours de rebondir (retomber sur leurs pattes !).
Belle année du Tigre d’Eau !

 

 

Publié par christine dans blog

La langue en médecine chinoise

Pourquoi vais-je vous demander de me tirer la langue ?!…

langue

Dès l’origine, la médecine chinoise a attaché une grande importance à l’apparence externe, et considéré l’aspect extérieur comme étant le reflet des processus internes. Il a été établi que le diagnostic par l’examen de la langue remonte à des temps aussi reculés que la dynastie des Shang.

Selon la médecine traditionnelle chinoise, pour laquelle le corps humain est un organisme global, la langue est comparable à un miroir qui peut refléter les états physiopathologiques du corps. Elle se lie aux organes et entrailles par le réseau des méridiens.

Grâce à l’inspection de la langue, il sera donc possible d’obtenir des informations sur les organes et entrailles, l’énergie et le sang, les liquides organiques, la nature des déséquilibres, et leur évolution.

La consommation d’aliments ou sucreries colorés juste avant la séance risque de fausser cette observation. Alors pensez à les éviter à ce moment là !

Publié par christine dans blog

Principes de diététique chinoise

Sagesse alimentaire d’après les principes de la diététique chinoise :

  • Manger des aliments frais et sains
  • Manger à heures régulières, dans le calme
  • Ne pas manger trop, ou trop peu
  • Prendre un bon petit déjeuner
  • Prendre un repas de midi chaud et nourrissant
  • Ne pas manger en quantité ni trop tard le soir
  • Ne pas manger trop vite, prendre le temps de mastiquer
  • Ne pas grignoter entre les repas
  • Consommer davantage de légumes frais et de fruits
  • Consommer davantage de céréales et de légumineuses
  • Eviter les produits transformés
  • Réduire la consommation de produits d’origine animale
  • Réduire fortement les produits laitiers
  • Réduire la consommation de boissons et aliments sucrés
  • Eviter l’excès d’aliments gras et de fritures
  • Réduire la consommation d’aliments crus et froids
  • Eviter de boire juste avant ou pendant le repas
  • Boire chaud à la fin des repas, sans excès

N’hésitez pas à vous référer à l’ouvrage très complet de Josette CHAPELLET et Philippe SIONNEAU : « CES ALIMENTS QUI NOUS SOIGNENT – la diététique chinoise au service de votre santé » (Editions Guy Trédaniel)

Publié par christine dans blog